MOINS ZÉRO

 

L’Accident Quantique Majeur est assez similaire au nirvāna : indescriptible et immanent, permanent et à portée : difficile à saisir et partout en même temps, en tous temps. 

Pour certains il est le sauveur des religions messianiques et pour d’autres, un politicien charismatique ; le point de focalisation des fantames inassouvis ; une chimère. 

l’AQM est l’entre deux fromager : ni pâte molle et fadasse, ni serial killer de papilles ammoniacal ; ni gouda mou[1] , ni faux camembert discount trop fait puant le fion de gniaf, ni quoi ou qui que ce soit d’autre car l’AQM n’est personne et pas une chose non plus. Il n’est ni le sondage ni son résultat : l’AQM se fout complètement du remue-ménage dans la ménagerie ; il est bien plus fortiche, tapi et prêt à surgir de son quantum pour se déployer, majestueusement tutti quantique en chacun de nous n’importe quand, et surtout quand ça lui chantera car son mystère est entier et nul ne connaît Ses voies.[2] 

Or donc en l’attendant : attendons. 

E la nave…

  1. François Hollande, quoi… []
  2. Fors notre prophète bien aimé Numérosix (que des apsaras mamelues satisfassent ses désirs les plus torrides !) []
Cet article a été publié dans Déconnologie, Pilotique, Spectacle avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.
  • Il faut être inscrit et connecté pour accéder au système de commentaires et aux parties privées de l'Icyp.

Aller à la barre d’outils