MOULIGNIASSE

 

C’est la fin d’une minuscule époque et comme toujours dans ces cas-là, ça grince. Fin de facto du sarkozysme déjà, alors qu’il reste encore six longs mois avant de voir tous ces fumistofascistes[1] qui ont si mal gouverné ce pays, être éjectés violemment y compris par une bonne partie des gens de leur propre camp.

Rarement une telle brochette de salauds et d’histrions aura exercé une telle nuisance sur une telle durée, depuis le temps de la guerre contre Hitler, en France.

Alors évidemment comme toujours, le vent mauvais a soufflé sur une majorité d’esprits perméables et les a empoisonnés. Et maintenant qu’il ne souffle plus, les moutons se sentent tout cons[2] et ils s’apprêtent à aller à confesse en votant socialaud,[3] jurant déjà leurs grands dieux, n’avoir jamais mangé de ce pain brun.

Ce pain brun ? Le goût et l’odeur de l’andouille faite de boyaux mal lavés, et pas fraîche. Le plat du jour des chiens à face humaine auxquels le maître a retiré la muselière après des quinquennats de jeûne. La vile tripaille de la pensée. Le remugle du dedans, qui reflue.

Ce pain dont l’ingestion rend le plus mouton, hyène.

À tous les étages : confession générale et autocritique collective en vue dans les mois à venir. Ça a déjà commencé ici et là… et sur le forum que la plupart des lecteurs de l’Icyp connaissent bien[4] c’est la grande lessive. Ce magazine en ligne a changé de navire il y a peu, passant de la version 1 − la V1 comme on dit − à la V2.

Ce canard est né en même temps que ce quinquennat de chien. Il a donc lui aussi reflété cette misérable époque en train de s’achever, tant dans nombre de ses articles, que sur son forum. Comme tous les autres canards en ligne, sauf que celui-ci je le connais comme ma poche.

Sur Ubu89 comme partout ailleurs dans le royaume, le méphitisme sarkozyque a imprégné l’atmosphère, aidé en ça par un système de commentaires des plus infantilisants comportant notation positive ou négative et signalements d’abus anonymes  : tout à fait à l’image de la France depuis mai 2007.

Idéal donc pour un qui comme moi, aime à tâter la température viscérale de son temps. C’était pas bien jojo je dis : hormis pour quelques irréductibles bien vivants, j’ai passé quatre ans au bal masqué chez les zombies, là-bas. À bien me fendre la poire en observant et chatouillant au besoin, les bruns de toutes variétés : bleus-bruns de la droite réac,[5] les rouges-bruns conspirationnistes,[6] et enfin les plus massivement présents : les roses-bruns socialauds[7] .

C’est chez ces derniers que j’ai trouvé les plus fervents contaminés partisans du brunisme. Une chouette bande de fumiers en vérité. Oh : pas tous bien sûr, mais force m’a été de constater que bien souvent sous l’épiderme rose, la bête brune sommeille et que sous couvert d’anonymat, elle révèle vite sa nature.

Parce que c’est ça, l’internet : on y chie en public avec un masque sur la tronche et je peux vous dire que ça ne se prive pas. On s’y branle aussi en public. Ainsi je me suis payé une des plus belles tranches de rigolade l’autre jour, en découvrant que dans la V2 d’Ubu89 il était désormais possible de voir qui s’était autogratifié d’une note sous forme de petite boule rouge. Et qui avait massivement aplati Machin avec un commando de comptes bidons.

Quelle bande de guignols et de pignoleurs…

Nono le Simplet, qui était venu Ici hier me faire caca sur le paillasson, suivant les excellents conseils et bruits de chiottes d’une personne innommée, a publié un petit billet chez Ubu89, qui vaut vraiment la peine d’être lu… et bien plus encore, le fil de discussion juste en dessous : c’est à pleurer de rire, vraiment.

C’est ici : CLIC

C’est ça aussi, la fin d’une époquette : les masques tombent. On voit soudain les branches sèches et le tronc mort, une fois la déco et les boules rangées dans leurs boîtes. Il ne reste que l’odeur : ça sent le sapin.

Et ça, c’est ce qui se passe sur un seul forum : c’est ce qui se passera d’ici peu à l’échelle du pays.

E la nave va…

  1. Voir dans le Lexique : CLIC []
  2. Ce qu’ils sont : le mouton étant doté d’un QI inférieur à celui d’une poule. []
  3. Lire le billet précédent, de Liger. []
  4. Les catacombes d’Ubu89 []
  5. Sur Ubu ils sont une espèce rare et protégée : le bleu-brun foisonne ailleurs. []
  6. Branchés Alain Soral, Dieudonné et autres illuminés toxiques. []
  7. Des droitistes tendances Valls aux rougeoyants poujadistes de Mélenchon en passant par les technocrates socdems de DSK et les ségolâtres fanatiques. []
Cet article a été publié dans Pilotique, Trouducologie avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.
  • Il faut être inscrit et connecté pour accéder au système de commentaires et aux parties privées de l'Icyp.

Aller à la barre d’outils