ON SE BOUGE

Illustration originale : Cyp Luraghi, d'après une photographie de Paul Grély - 1972 © Fonds AuzanneauAvant toute grande migration, les bestioles se rassemblent et tiennent des espèces de conciliabules auxquels nous ne comprenons pas grand-chose. Seule une poignée de savants maigres et fort mal rétribués de leurs services par un gouvernement de pingres à culs gras y parvient.

Étant par nature du genre migrateur, il m’a paru bon de chercher un climat plus favorable et je l’ai trouvé : notre nouveau serveur est fin prêt à nous accueillir toutes et tous, indisciplinées disciplettes et mauvais sujets. Alors je décrète ouverte la conférences des drôles de zoziaux déconnologues, car il est temps qu’on cause d’une foule de détails concernant notre imminente nouvelle installation. 

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore on filera ici, sur l’ICYP : CLIC.

Depuis 2001 que j’écris en ligne, ce sera mon cinquième exode : du Sitacyp statique au Blogacyp sous Dotclear sur les serveurs gratuits de Free, puis vers le serveur actuel où je suis passé à WordPress. 

Cette fois-ci, il y aura deux changement majeurs : d’abord ça ira considérablement plus vite[1] et puis il surtout il s’agira d’un ensemble de blogs et de pages, avec un site central − l’Icyp − et des blogs connexes et interconnectés ou totalement indépendants. 

Comme l’affaire est rondement menée, la majorité des fonctions essentielles de l’Icyp est activée : on peut y déménager dans quelques jours, si l’envie nous prenait. 

J’ai besoin de vos idées : je n’ai pas douze bras ni six cerveaux et pas de QI de 250 non plus. Vous voyez ça comment ? qu’est-ce qui vous chanterait ? et cætera.

E la nave va…

[NVDF (Note Venue Du Futur) : la Grande Jonction entre l’Ici-Blog et l’Icyp s’est effectuée le 2 juin 2013 à 22h22]

[NVDF du 31 décembre 2013 : à 19h25, la Grande Fusion est achevée : tous les billets, les commentaires et les fichiers attachés du Blogacyp et de l’Ici-Blog ont été inclus dans l’Icyp. Un grand merci à Lady de Nantes, sans laquelle cette délicate manœuvre n’aurait pas été possible.]

 

  1. Le nouveau serveur est une vingtaine de fois plus puissant que l’actuel. []
Cet article a été publié dans Billet Express, Déconnologie, Éditorial, Fabrication avec les mots-clefs : , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.
  • Il faut être inscrit et connecté pour accéder au système de commentaires et aux parties privées de l'Icyp.

Aller à la barre d’outils