Petit fruit rouge

Pêches et tomate du jardin d'Annie et sa copine - Prunes d'ente de chez Sambucus - © Cyprien Luraghi 2010Les grosses légumes n’ont pas le vent en poupe ces derniers temps… n’empêche que nous autres petits fruits on se prend prune sur prune, en attendant qu’elles arrêtent de nous écrabouiller.

C’est le machin qu’on nous a appris à l’école : l’égalité, ça s’appelle. J’ai toujours pas compris de quoi il s’agissait : je dois être trop con pour ça, faut croire. C’est que je suis tout petit, à tel point qu’on ne me voit même pas sur la petite animation, alors l’égalité ne trouve pas l’espace de quoi se caser à l’aise dans mes pauvres circuits, vous pensez bien…

Les pêches, eh bien elles ont la pêche justement; c’est pas que je les envie mais elles l’ont tellement que ça réchauffe mon infime palpitant. La pourriture les guette pourtant : on le voit bien sur la petite animation aussi.

Les grosses légumes… le dessus du panier. Tout ça pour finir en ratatouille.

Le sort des chefs. Enviable, il paraît

Les pêches : en compote au bout du compte, rongées par les asticots. Toute une vie de travail pour en arriver là.

Destins des serfs, triste dessert.

Et un su-sucre aux prunes mine de rien et hop : en confiture.

Citron Rhum Sucre[1] : flattées, les forces de l’Ordre défendront l’égalité du maître jusqu’à la mort.

 

Finalement gratte-cul c’est pas mal, comme sort échu : rien ne plombe mes épaules et je peux me faufiler entre les prunes pour me carapater après avoir planté mes poils d’akène dans le fion de la grosse légume : trop tentant vous pensez bien ;-)

 

Sur une idée de ginkoland dans un commentaire sous le billet précédent : CLIC (chargement de la page très lent, patience).

 

  1. C’est ainsi que les flics de la Police Nationale désignent les CRS (source : « Hers Vel Gr », flic à Paris et commentateur sur Rue89. []
Cet article a été publié dans Billet Express, Déconnologie, Pilotique avec les mots-clefs : , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.
  • Il faut être inscrit et connecté pour accéder au système de commentaires et aux parties privées de l'Icyp.

Aller à la barre d’outils