Archives par tag : Noël

Rituel nataliste

Illustration © Cyprien Luraghi - ICYP - 2015

L’astre rutile cendré par dessus les puys et les jours rallongent d’un poil. Le temps est mûr et les conjonctions idéales. Ce 25 décembre, nous autres déconnologues distingués, sacrifions un saint-nectaire du bon faiseur afin d’alimenter notre glande poilante[1] en quintessence de bonne vie : substance indispensable aux pratiquants de la gymnastique zigomatique.

*

Bref, tout va bien à bord de la nef des francs-limaçons de l’Icyp. Dehors c’est pas terrible par contre : la malédiction du pétrole engendre son lot de guerres et de bouleversements planétaires de toutes sortes, plus que jamais. Et à un bien plus petit niveau, celles et ceux qui se sont trouvés des atomes crochus sur le forum de Rue89 ont appris que ce magazine allait se faire bouffer par les magnats de la presse. Cet article des Inrocks explique ça pas trop mal : CLIC. C’était tout cuit d’avance : ce canard n’a fait que sombrer lentement depuis son lancement dans l’océan Océtique en 2007. Ni fleurs ni couronnes : après tout ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes et si de nombreux vieux commentateurs les ont soutenus à chacune de leurs galères, j’ai bien l’impression que sur ce coup ils peuvent aller se brosser. Un tel gâchis humain mérite à la fois l’admiration et le mépris, hein. Mais c’est sur ce forum que beaucoup d’entre nous icy se sont connus, donc c’est triste quand même.

L’engloutissement programmé de Rue89 ne changera rien pour moi : l’Icyp a 14 ans bien sonnés et les belles et bonnes amitiés qui s’y sont créées sont faites pour défier le temps. Il ne reste plus beaucoup de petits estaminets accueillants sur le Net de nos jours : de nombreux tauliers ont jeté l’éponge en cours de route : ce n’est pas un métier de tout repos d’écrire à visage découvert, livré tout nu et tout cru aux masques des malfaisants hantant ce réseau qui semble avoit été conçu rien que pour eux dès l’origine. J’ai tenu bon et je ne regrette rien : l’esprit de l’Icyp est intact et indestructible. Ce n’est pas moi, cet esprit : c’est vous. Moi je ne fais que frapper le diapason en rédigeant un petit billet rêvasseur de temps à autre. La belle musique, c’est vous qui la jouez dans le système de commentaires.

L’amitié, bande de bande ! Bon Noël aux chrétiens qui y croient et doux solstice à Touti et Couanti. Et envoyez des sous, ceux qui peuvent et ceux qui veulent : faut renouveler la location du serveur dans trois semaines ;-)

…E la nave va !

  1. Lire le billet précédent []
Publié dans Déconnologie, Éditorial | Autres mots-clefs : , , , , , , , | 5018 commentaires

Roulez poulets

© tOrdrELorDRe 2010 - Tritouillage : Cyprien Luraghi

La saison des noubas est entamée : la fête bat son plein et les allées des supermarchés s’apprêtent à voir défiler les amuseurs publics : clowns et Pères Noël époussettent houppelandes et astiquent rouge à pif.

Les papas Noël sont bleu horizon cette année : la Déconnologie Pilotique (lamorillienne) assemblée en raout le week-end passé en a décidé ainsi, au Manoir de l’Horreur où se tint ce congrès.

Bleu c’est mieux. C’est de mise. Le rouge est out. Tout juste bon à souligner l’humour béat qu’il est de bon ton d’afficher aux commissures et pour enduire la peau du nez. Et puis le bleu met en valeur le rose jambon au sel nitrité de l’épiderme français, c’est chose reconnue.

Les clowns blancs aussi seront bleuis : comme rossés de coups par la matraque. Ainsi leur viande attendrie nous attendrira à notre tour, et le rire l’emportera comme toujours.

À l’Élysée on se languit du temps des fêtes : au mitan de la Crise, belle bombance ne fera pas de mal aux panses étiques de nos misérables gouvernants. Dans la ligne bleue de sa forêt vosgienne, le grand sapin du Président bientôt sentira vibrer la tronço en sa souche. Gai comme un citoyen français, il ondoie de toutes ses aiguilles et ses cônes s’épanouissent déjà en songeant à la belle Carla, qui viendra doucettement les effleurer d’un revers velouté de sa mignarde mimine.

Tout baigne, tout roule. À tel point qu’en prime on a droit à l’été indien : pas de panique pour le mazout : c’est le grand bleu. Les raffineries tournent à plein régime et les pompes débitent l’huile de terre au kilomètre cube. Et tout le monde est bien gardé; à vue, à l’œil; les bleus sont dans la rue : l’ordre règne sur le pays. Paix et concorde.

Tant que des hommes en bleu mènent la barque, rien n’est à craindre : des myriades de costards bleus veillent à maintenir l’économie à flot. Pour ça ils écopent et calfatent la coque de l’Économie : fière caravelle fendant les flots du monde en quête de fortune aveuglément.

Tout va pour le mieux, tout va pour le bleu ! [tous en chœur]

E la nave va…

 

Publié dans Billet Express, Déconnologie, Pilotique | Autres mots-clefs : , , , , , , , | 491 commentaires

En plein boum

Gasp et Cyp en plein boum - © Annie Luraghi 2009Ça boume, première nouvelle.

Sérieux : on n’a pas à se plaindre ; concentrés on appuie sur des touches et des boutons et de l’autre côté de l’écran ça s’agite, ça couine et ça détonne. Des elfettes gambillent et des trolls velus se font épiler ; de vieux sages sauvent la mise.

Sous la table le matou Cachalot dégomme des croquettes en plein roupillon. Les filles pouffent de rire dans la pièce au dessus ; allez savoir pourquoi ou encore mieux ne cherchez pas : du lever au coucher on se bidonne à fond les manivelles dans not’ maison de l’Horreur© pleine de kondukators et de kondukatrices ; nulle explication rationnelle à ce joyeux sabbat…

***

Idem pour l’Ici-Blog : y a pas de quoi pleurer souvent en lisant les commentaires ; pas besoin de tendre l’oreille pour ouïr fort et clair le tohu-bohu réjoui s’élevant du gang des Folichons depuis cinq mois bien révolus qu’on se retrouve Ici, déconnologues tous autant qu’on est jusqu’au tréfonds de notre tripaille désoxyribonucléique la plus intime − celle bien planquée entre les atominets.

La plupart d’entre nous se sont rencontrés sur le forum de Rue89 où y avait la bonne ambiance dans un temps pas si ancien, mais comme c’est plus tellement le cas de nos jours alors c’est chez moi qu’on squatte. Simple. La maison est ouverte en permanence et il y a largement de quoi nourrir et abreuver son monde à la cambuse ; le cuistot a le nez collé sur ses gamelles et ça mitonne au propane sur le piano.

Nonobstant, l’Ici-Blog n’est pas une annexe de Rue89 ni une loge discrète de ses aficionados : c’est d’abord et avant tout un speakeasy internétique en temps de Prohibition. Un tripot en plein air où les voyeurs sinistrés de la Tristouillerie peuvent tâter le fumôt flûté de nos concerts de pétomanes et savent pertinemment qu’en s’osant à quelques lignes Ici, ils se feront dévisser la tête et chier dans le corps à ras-bord dans la rigolade générale.

C’est dit, c’est édicté et c’est plié dans la foulée.

 

Publié dans Déconnologie, Éditorial, Édits Vespéraux, Pilotique | Autres mots-clefs : , , , , , , , , , , | 563 commentaires

SOL INVICTUS

CC NASA 2000 - Sonde Soho

 

Dans le noir de chez noir
de temps en temps
naît un photon
de la jonction
de corpuscules
régis par des lois étonnantes.

C’est le photon qui fait que nous voyons
quand il libère son lumignon
en s’écrasant contre un atome.

Rien de plus doux et tant frustrant qu’un de ces porte-clair
qu’un jet d’œil fane à tout jamais.  

Publié dans Binosophie, Tout court | Autres mots-clefs : , , , , | 2 commentaires

IN GODE WE TREUSTE

Scan © Cyprien Luraghi 2006

Y a des paillettes chez les païens

pour qui tout est objet
de paillardise…

Ainsi cet olisbos fondant en bouche
satisfera le tiroir-caisse des confiseurs
qui sont en trêve, à défaut d’être en rêve…

Mangez-moi, mangez-moi, qu’ils chantaient !

Et, pour ceux qui ne le croyaient pas, me voilà tout enguirlandé !


© Cyprien Luraghi 1997


Dernière minute : Philippe de Jonckeere est passé aux actes.

Pour ceux qui ont l’ADSL, cliquez ici.

Publié dans Déconnologie | Autres mots-clefs : , | 9 commentaires
Aller à la barre d’outils