Archives par tag : Main

gratte gratte

Autoscan © Cyprien Luraghi 2003Relever les manches, se prendre une pelle, un râteau ou un manche tout court ou y aller franco avec les ongles.

Fouir profondément ou se curer le nez du bout d’un doigt inquisiteur, celui-là même qui désigne à la vindicte populaire et met si promptement à l’Index .Empoigner ou se manualiser ; mettre la main à la pâte quand ce n’est pas au panier. Coller des taloches, des mandales et des torgnoles et foutre des gnons ; serrer la pogne. Graisser la patte au moment opportun.

Mais ne jamais lâcher prise, jamais.

Et se gratter : quoi de plus humain qu’un bon grattage intérieur, les phalanges plantées dans l’os occipital au delà des dures-mères ?

Gratter pour bourrer le frigo en allant au charbon, c’est malédiction ceci dit : cette impression pénible d’avoir perdu la haute main sur soi, et plus d’emprise. En nous grattant bien nous trouverons sûrement mille manières de venir à bout de ce fléau qui nous bouffe la vie et ronge la peau des extrémités.

L’Humanité devrait se gratter de concert en concentrant tous ses efforts à la jugulation de cette pandémie de grippe stakhanoviste, meurtrière de l’art de vivre les doigts de pieds en éventail.

Le travail libère. Mon cul !

 

Publié dans Billet Express, Déconnologie, Humain, Pilotique | Autres mots-clefs : , , , , | 584 commentaires
Aller à la barre d’outils