Archives par tag : I.P

le petit plop

Illustration © Cyprien Luraghi 2012

 

Le gicleur injecta et la lumière s’éjecta, et cætera. L’automobile se propulsa sur le goudron, la shooteuse dans le pli de l’avant-bras, et la pine dans lapine. Il y en eut partout et tout le monde fut rendu en bonne forme et à bon port dans de grands transports, à grands renforts de tremblements, d’à-coups fiévreux et dans la secousse. De rire et de terreur sacrée.

Dans notre univers méconnu, toutes sortes de forces sont en goguette : certaines dûment disséquées par nos vaillants scientifiques, et d’autres leur ayant échappé ou qu’ils ne conçoivent même pas dans leurs plus folles errances corticales. 

La force d’attente du Rien a toujours su se planquer des regards indiscrets des scientifiques, par exemple. Les poètes eux-mêmes ne trouvent pas de mots pour l’évoquer. Et pourtant, elle nous imprègne jusque dans nos particules subatomiques les plus intimes, tous autant que nous sommes. L’humanité entière est sous son influence, qui sait bien que tout espoir est vain en toutes circonstances. Hormis si les dieux en ont décidé autrement. Parce que la force d’attente du Rien suppose un futur à coup sûr, linéaire et tangible, ponctué d’un accident quantique majeur de manière inattendue et erratique, l’AQM étant par essence hors du coup sauf quand il survient, giclant dans un tonnerre d’éclaboussures rutilantes. Les grands esprits soupçonnent  qu’il est le Grand Gicleur, qui non seulement fut à l’origine du big bang, mais d’autres crépitements universels, dont le petit plop connu de nous seuls, déconnologues distingués. 

Sur une idée de notre prophète bien-aimé Numérosix sur le fil précédent : CLIC et une autre de I.P un peu plus loin : CLIC 

E la nave va…

Publié dans Déconnologie | Autres mots-clefs : , , , | 1406 commentaires
Aller à la barre d’outils