Archives par tag : femmes

Billet gynophile

 

« Changent nos cœurs et vos prénoms
Comme la couleur des saisons… »

 

Aline l’énergique qui administre le service avec compétence et amabilité.

Valérie la silencieuse au sourire reposant .

Tania notre rayon de soleil, qui sait si bien accueillir tous les nouveaux et les mettre à l’aise.

Marie-la-petite-nouvelle qui déborde de bonne volonté et d’enthousiasme pour ce métier si difficile qu’elle exerce déjà avec beaucoup de cœur.

Véronique la coordinatrice efficace, interface indispensable entre la connaissance médicale et les angoisses des patients

Les intérimaires comme Séréna qui mettent toute leur énergie à s’intégrer à l’équipe pour le plus grand bien de tous.

Les « libérales » Carole qui sait si bien dépasser ses propres problèmes et Marie-No à l’accent savoureux, sur qui on peut compter aussi bien pour les soins de suite que pour les urgences.

Marie-Pierre qui veille sur notre confort, Amandine-la-belle-au-doux-sourire capable de tenir la main de ceux qui sombrent dans l’angoisse.

Et vous toutes dont je ne connais pas les prénoms : secrétaires efficaces et aimables, femmes de ménages qui craignent toujours de nous déranger et dont le travail est indispensable pour notre sécurité en ce milieu si agressif ; préleveuses des labos, mes vampirettes préférées, préparatrices en pharmacie qui veillent plutôt deux fois qu’une à ce que les traitements soient bien attribuées au bon patient…

 

Merci à vous.

 

(Ce billet est dédié à toutes les équipes para et périmédicales qui gravitent autour du service d’oncologie de la Clinique Saint Roch, et qui se trouvent n’être composées que d’éléments féminins.)

E la nave va…

Publié dans Humain | Autres mots-clefs : , , | 964 commentaires

DAME NATURE

 

Chez la femme, l’insatisfaction n’est même pas une nature : elle précède l’Être…

(bon on va arrêter on risque de passer pour des phallocrates, et c’est pas vrai du tout)

Homère sur le fil de discussion précédent.

***

 E la nave va…

Publié dans Déconnologie, Tout court | Autres mots-clefs : , , , , | 1625 commentaires

Fouette bobonne !

© le NetCeci est un billet-concept : je l’écrirai au fur et à mesure de vos commentaires.

Il répondra à la question posée hier par l’abominable Kebra hier, ici : DOIT-ON FOUETTER LES FILLES ? 

***

Ginko dit que oui, mais seulement si elles en font la demande ; il précise par ailleurs qu’elle sont toutes demandeuses mais que nulle d’entre elles n’ose l’avouer. Ce que confirme Marina avec un petit clin d’œil malicieux qui ne laisse guère place au mystère…

Lemmy, grand connaisseur, n’est pas pour le fouet − instrument difficile à manier − : il favorise la fessée et le ligotage langoureux.

Notre ami conservateur (en chef) du patrimoine avec lequel Annie s’entretient présentement au téléphone, dit : « pourquoi ne faut-il fouetter que les filles », et « faut-il fouetter uniquement les personnes qui le demandent ? ».

Pseudo abonde dans le sens de not’ conservateur (en chef) : « faut-il aussi fouetter les hommes ? ».

Dodu affirme que ce sont là des fantasmes typiquement masculins… (j’ai des doutes).

Banana trouve l’art du shibari assez tentant, mais craint l’assoupissement  du maître-noueur

Mon-Al et Pseudo sont d’accord sur le fait qu’il ne faut pas que ça fasse mal… ou alors juste un tout petit peu… ce qu’il faut pour faire grimper aux rideaux…

Ben85 fouette du calbute en adepte certifié de la crassophilie hydrofuge. Le fumôt dégagé par not’ sporteux officiel attira irrésistiblement N°6, qui lui fit très justement remarquer que « le sport , c’est du sado masochisme de la pire espèce puisqu’en plus cette pratique immonde hypocrite n’ose même pas s’en revendiquer… »

Insidieusement vers neuf heures du premier soir, la déconnologie glisse vers le Hors-Sujet : il n’est plus question de fouetter quiconque, mais de humer des vapeurs sui generis de haute graisse.

À minuit, Camille revient sur le Sujet en proposant une séance de martinet aux déconnologues volontaires, qui se débinent tous, kondukator inclus, en faisant des pirouettes.

 

Publié dans Déconnologie | Autres mots-clefs : , , , , , , | 602 commentaires
Aller à la barre d’outils