Archives par tag : éléphant

Atticisme bougnoule

Gravure de la guerre de Sécession tritouillée par Cyp - 1863

« On distingue deux espèces de plaisanterie : l’une grossière, basse, honteuse, qui est bannie à juste titre de toute honnête compagnie ; l’autre délicate, fine, ingénieuse, délicatement piquante. »

Nouveau Traité de Civilité par J.B.J de Chantal – 1850

 

Titou, mon ami flic, est passé hier à la Maison de l’Horreur[1] et m’a porté ce livre, trouvé dans une ruinasse. Un monument de conformisme catho. À ranger à côté des Pensées de Pierre Dac dans la bibliothèque. Une mine. Merci Titou : ça pouvait pas tomber mieux.

Cent soixante ans après sa publication, rien n’a changé sinon les fringues et le décor.

Les moralistes en soutane ont cédé la place aux pied-tendre décervelés imitant par réflexe pur le sombre héritage des ratichons ensoutanés. De nos jours l’ayatollah laïcard a pris ce pouvoir et tient ferme les manettes : tout écart de langage équivaut à un bannissement.

Il est par contre tout à fait permis d’exprimer les pires saloperies publiquement, à condition de respecter les formes ; cette engelure  de Jean-Marie Le Pen a tout pigé. Et c’est ainsi que les forums de l’internet perpétuent cette fâcheuse tradition, ennemie de la rigolade. Sur Rue89, par exemple, c’est la règle.

Si comme Hulk (gros con de droite), tu écris un mot tabou, tu es bon pour la Sibérie (gla gla)[2] ; et Hulk a écrit un mot tabou et il est désormais banni et souffre mille morts en Icibérie.

Il a écrit BOUGNOULE le 10 mars 2010 sur Rue89, là :

« Il est vrai que le CV de Schweitzer était impeccable : lorsqu’il était chez Renault, il donnait plein de boulot aux bougnoules en délocalisant, c’est dire s’il les aimait.

Alors que Boutih, lui, qu’a t-il fait pour les bougnoules ? »

Aussitôt, la Gestapo Gauchiste lui a sauté sur le râble en montant sur ses grands chevaux en la personne de HESTIA2 (une qui rit quand les chiens se battent).

« la terminologie « bougnoule » ne dérange personne?
là je reste scotchée . »

Et un autre mormonoïde, outré :

« Tu viens de prouver que t’es raciste. Signalé ! »

Ça n’a pas fait un pli, Hulk eut droit dès le lendemain à un courrier pète-sec de la modération :

« Hulk,

La provocation à deux francs ça suffit. On ne traite pas les Arabes de « bougnoules » sur Rue89, ni au premier degré, ni au douzième. J’en ai plus qu’assez de ces petits jeux, je bloque l’ensemble de vos comptes. »


On sent sourdre la colère, là. Hé hé.

Bougnoule niet. Même au second degré. Re-niet. Même en 2010. Re-re niet.

Vous savez quoi ?

Ils ont un manche à balai planté dans le cul, à Rue89. Un peu partout ailleurs aussi : jamais depuis cent soixante ans il ne s’est tant vendu de manches à balais.

[c’est quoi, «atticisme » ?]

 

  1. Ceux qui viendront au Second Raout Déconnologiste du 10 avril à Puycity le verront en chair et en poils. []
  2. Abondamment fournie en mammouthesses agralantes©, chauffée au mazout et dotée d’une cave de nectars pas piquée des hannetons ; on a vu pire goulag. []
Publié dans Déconnologie, Pilotique | Autres mots-clefs : , , , , , , , , , , | 537 commentaires

Altérés : go !

À Medrano - © Annie Luraghi - 2009

C’est rigolo : un monsieur vient tout juste de sortir de mon petit atelier, où nous avons conversé pendant une petite heure. Il s’agit d’un touriste du 9-3 en goguette à Puycity.

Comme la porte est ouverte en grand dès qu’il fait un peu beau, il a jeté un œil curieux dans la boutique, car nous sommes des aborigènes que rien ne gêne, c’est bien connu.

Il avait envie de tailler la bavette, et moi aussi, vu que je calais sérieux sur le sujet de ce billet. J’avais l’illustration et le titre, mais rien à écrire en dessous… et comme mon premier client ne viendrait pas avant cinq heures, j’ai sauté sur l’occasion.

Le hasard fait bien les choses, et cette fois ne fait pas exception : je tenais là un authentique laïcard obsédé par la burqa – il en voit partout –, fanatique de ce fumiste de Michel Onfray, lecteur de la presse internet et bourré de préjugés débiles. Un petit monsieur à poil gris comme il y en a tant, et que nous croisons tous à foison dans les rue et sur les forums.

Maintenant qu’il est reparti bader dans les venelles et que mon client m’a déposé son ordino mal en point, j’ai le temps de dire ma conclusion : c’est pas gagné, je vous le dis tout net. Nous sommes, déconnologues distingués, très peu au monde. Spectateurs d’un cirque aux gradins presque vides, nous assistons, impavides, au petit numéro des pachydermes domestiques effectuant leur morne ronde.

Comme nul n’est plus normal que ce petit monsieur, je m’interroge sur la normalité : est-ce une forme de folie aussi ? Comment cet homme prétendument sensé, peut-il m’affirmer sans broncher naviguer au milieu d’un océan de femmes en burqas, alors que nos Grandes Oreilles n’en ont décompté que 367 en France ?

Vivons-nous en pleine hallucination collective ? Hein ?

Publié dans Déconnologie, Pilotique, Spectacle, Trouducologie | Autres mots-clefs : , , , , , , , | 455 commentaires

Hathi méro saathi

Scan © Cyprien Luraghi 2007 

« Hathi méro saathi »

Éléphant, mon ami (Proverbe népalais)

 

Quand t’en as quatre dans le mois, t’es flic, instit,
ou fonctionnaire de base…

Et quand tu palpationnes le paqueçon,
c’est que t’es l’roi,
ou son fiston.

 

***

Taux de change : 1€ = 85 roupies népalaises en 2007

 

Publié dans Déconnologie, Népal, Tout court | Autres mots-clefs : , | 5 commentaires
Aller à la barre d’outils