Archives par tag : complots

Colloque annuel

Lilly - illustration de Pierre Auclerc - ICYP - © 2013

Ceci est un billet de blog public dans lequel vous ne saurez rien de ce qui s’ourdit dans les commentaires situés à son pied, parce que vous, lecteurs non inscrits, bien ou malveillants, ne pouvez y accéder. Va falloir vous résigner à gamberger en vain : vous en serez réduits à des supputations douteuses. 

Ce que nous complotons bien à l’abri de vos grandes oreilles ne vous concerne pas. Encore que… Il est bien possible que nous disions du mal de vous en secret, ou que nous conspirions contre vos petites personnes. Méfiez-vous : nous sommes peut-être en train d’espionner le contenu de vos ordinateurs et de sonoriser vos chiottes avec des tout petits micros… 

Votre vie nous intéresse au plus haut point : le moindre détail concernant vos us et coutumes occasionne de longs conciliabules dans notre soute à commentaires accessible seulement au Peuple Élu ayant juré ses grands dieux à notre prophète bien aimé Numerosix, de rester muet comme une tombe sur les rites effroyables se déroulant à l’abri des regards indiscrets. Bref : passants qui passez, vous pouvez vous brosser : vous ne saurez rien de nos orgies. On sacrifie des chats sur l’autel du grand Marrattataoû, peut-être : allez savoir… et dans le sombre dessein de vous marabouter et vous causer du tort. C’est ce qui se susurre assurément dans les corridors et les bas fonds de l’internet à notre sujet, donc forcément ; y a pas de fumée sans feu, hein… et vous m’en direz tant et plus, bédame !

Sachez tout de même que pour nous autres déconnologues distingués, dignes francs-limaçons et satanopédotrotskystes invétérés, tout baigne dans l’huile. Le moteur de l’Icy ronronne d’aise dans la salle des machines chauffée aux granulés de bois périgourdin bio. Ça tchatche un max, ça dit du bien, ça dit du mal ; on se prend du bon temps en bande désorganisée. On se fout sur la gueule entre gens hautement civilisés, aussi. C’est le joyeux bordel en tout bien, tout honneur et dans un coin y a un chat qui pionce sur son coussin et qui s’en fout bien. Ça pourrait être pire, à la veille de l’an neuf que je vous souhaite encore plus excellent que le vieux qui s’en va, à petits pas lents sur le fil… de l’an.

…e la nave va…

Publié dans Déconnologie, Éditorial, Trouducologie | Autres mots-clefs : , , , , , , , , , , , , | 2234 commentaires

De jour et de nuit

Illustration originale © Pierre Auclerc 2010

La nuit je fais mes petits gribouillis du bout des doigts : cliquetis au clavier. Chouette musique à chat-huant. 

Un petit bout de trucs informatiques pour faire que l’Ici-Blog soit encore plus coquet, un petit bout de roman et un grand café clope. 
Je picore, oiseau de nuit ; et ourdis toutes sortes de complots sous le manteau : il faut. 

Dehors dedans : le monde dort. Ou se déchire. Ça dépend de quel côté ça se passe : ici à Puycity c’est le calme olympien des vieux dieux. 

Là, je peux mijoter mes coups. 

Éteindre le monde en commençant par couper net l’internet : vaste projet. Et puis rallumer le tout d’un coup sec pour épater la galerie : une vie dédiée à ce quart d’heure de gloire. Je serais préservé des oubliettes de l’histoire : l’humanité se souviendra de mon passage sur Terre et les petits enfants apprendront des siècles durant dans les écoles qu’un petit con avait tout éteint un temps très bref, suscitant l’émoi général. 

***

Mais je rêve : pour l’heure seuls ont été élaborés les plans de destruction d’une saloperie de mouche qui constelle mon écran de ses crottules après s’être gavée de mes poires [à moi les miennes]. Et j’ai beau m’échiner à la tapette : macache. Il paraît que ces bestioles ont des réflexes trente fois plus rapides que ceux de nous autres, limaces humaines. Je confirme. Dans quelques années, ma patience et la gymnastique neuronale que je m’impose chaque nuit payera : j’abolirais les mouches sans coup férir. 

L’humanité me remerciera en m’élevant des myriades de statues moches au mitan des carrefours. Ça me fera une belle jambe : c’est toujours bon à prendre, une belle jambe. Pour l’autre, j’ai déjà ma petite idée, mais c’est classé secret Défense, alors mouche cousue. 

***

C’est pas tout ça, mais une fois de plus c’est la nouba dans les commentaires, alors modeste : je déleste en tapant un billet express à l’arrache… et cette nuit j’irai faire des tas de trucmachins super compliqués sur notre nouveau serveur : une bête de guerre que j’ai pu louer grâce à votre générosité, mes amis ;-)

E la nave va…

Publié dans Billet Express, Déconnologie, Fabrication | Autres mots-clefs : , , , , , , , , , | 561 commentaires
Aller à la barre d’outils