Archives par tag : Chine

L’EAU CHAUDE AU ROBINET

Un des plus gros flips irraisonné dans le vieil Occident est pour ses aborigènes, de croire que les Indiens et les Chinois rêvent tous d’avoir une bagnole et que par conséquent ce serait l’enfer à cause de l’effet Coriolis poussant ces gaz délétères jusqu’au cœur de l’espace Schengen au grand dam des gabelous de service sur le limes

Rien ne coincera jamais le flux continu soufflant de l’Orient depuis la nuit des temps, autant le savoir tout de suite et éviter ainsi de sombrer dans la paranoïa générale, constatée à la lecture d’articles apocalyptiquement cons fleurissant un peu partout comme des chiures de mouche ces derniers temps.

Autrefois le monde était simple pour le fruste esprit occidental : en Inde, y avait des vaches sacrées et des miséreux qui ne les mangeaient pas et c’est d’ailleurs pour ça qu’ils crevaient la dalle. En Chine les chinois étaient cruels, point barre. Réflexions entendues mille fois du temps où j’étais guide de voyages, et maintenant étalées par des myriades de connards sur les forums de l’internet… et des connards de toutes obédiences politiques, en plus.

Et puis un jour, Lakhsmi Mittal a racheté Arcelor et les aborigènes occidentaux n’ont plus tellement parlé des vaches sacrées.

Alors ils se sont tournés une fois de plus vers l’Amérique, mais il n’y avait plus d’Amérique… juste des GI’s enlisé dans les sables pétrolifères, et une planche à billets imprimant de manière aussi frénétique ses dollars pourris, que celles de la République de Weimar après la guerre de 14-18, ses Papiermarks.

Et pendant ce temps-là, l’Inde négocie paisiblement avec l’Iran, le payement de ses importations de pétrole en belles et bonnes roupies : CLIC (en anglais).

« Il y a péril en la demeure et il n’est pas que jaune : la fin du monde est proche ! », hurlent les demeurés de service beuglant leur prédictions hallucinées sur les blogs et gazettes de l’internet en s’arrachant la toison à pleines poignées : les nouveaux Speaker’s Corners des tribuns à trois balles adulés par des indigents de la comprenette tristes comme des jours sans pain.

On va se faire bouffer tout crus par les asiates après avoir été asphyxiés par les gaz d’échappement d’un milliard trois cent millions de Tata Nano : brrrrrr !

Un jour l’eau coulera librement dans tous les robinets de notre vieux monde : c’est tout le malheur que je nous souhaite.

E la nave va…

Publié dans Inde, Pilotique | Autres mots-clefs : , , | 1409 commentaires
Aller à la barre d’outils