Archives par catégorie : Tout court

Le bal des gens pires

Photographie : Paul Grély 1961 - © Fonds Auzanneau - tritouillage : Cyprien Luraghi

*

Les pipistrelles sont de sortie, c’est de saison.

Enfin j’anticipe un peu, là elles doivent lentement s’extirper de la torpeur hivernale et envisager en leur for intérieur, que la vie n’est pas que rêve comateux.

Les vampires eux, ont le sang chaud et le goût du sang ; c’est en tout temps qu’ils font la sarabande et au gai printemps plus encore, mènent la danse, vent en poupe.

Crocs en avant.

Heureusement, on ira tous au paradigme.

*

E la nave va !

(mercis à Apicius pour le titre et Croûton pour la dernière phrase de ce billet tout court)

Également publié dans Billet Express | Mots-clefs : , , , | 4294 commentaires

Nin-nin Président

Illustration © Cyprien Luraghi 2016 - ICYP

*

Doux doudou vainc l’hiver,
éradique froidure
balaye tous frimas
sitôt l’on s’y colle
frimousse.

Doux doudou lapin
tantinet crado,
suinte

ointe

sainte
peluche sébum,
petit cœur boum boum.

Nordet en vue les aminches !
Au chaud, au chaud !

*

…e la nave va…

Publié dans Tout court | Mots-clefs : , , , , , , | 3544 commentaires

Le jardin de la mort qui tue

Illustration © Cyprien Luraghi -ICYP - 2016 (avec la participation de Shanti et Nono)

Coucou c’est moi, j’ai rien à dire et je suis sur Internet pour le dire : je suis l’égobèse. Une bulle de chiffons vide avec un vernis de paillettes. Un test épineux parfois aussi, selon l’humeur. Des comme moi il y en a des bataillons compacts côté jardin. J’ai une vie de bouse, un boulot chiant comme la mort ou l’ennui au chômage pour compagnon de mes jours mornes. Et des amis en toc. Je me pavane, calebasse. Solitaire j’attends, plantée là, les bras en croix. Qu’il se passe quelque chose enfin. Qu’on me voie, que la foule admire ma silhouette, qu’elle la craigne, la redoute. Plus que tout au monde.

*

Et qu’elle s’apitoie sur mon sort, la foule des piafs et les myriades d’animalcules qui se rient de moi becquetant cerises en mai, patates en juillet, pile sous mon nez. Et le chat venant poser sa crotte à mes pieds. Enfin la légumiste qui m’arrache du sol aux intempéries pour me jeter au tas, tout au fond là où personne jamais ne vient et le temps passant qui me dissout dans le néant organique. Moi, l’éprouvantaille.

*

 Internet est un jardin comme les autres. E la nave va.

Également publié dans Spectacle, Trouducologie | Mots-clefs : , , , , , | 2561 commentaires

Jeu de massacre

Illustration © Annie et Cyprien Luraghi 2016 - ICYP

Hier on était peinards à tailler la bavette, toute la Tribu autour d’une table en bois d’arbre, au fin fond d’une Plouquie gasconne des plus paisibles. À causer de tout, de rien et même plus. À se délecter d’un poulet de la basse-cour, à siroter des nectars et s’achever au cabécou de chez le bon faiseur.

Et puis un peu après minuit tout le monde est parti se pieuter, heureux d’avoir été si bien ensemble. Et là j’ai allumé l’ordinateur pour saluer les aminches et vérifier si tout allait bien dans la salle des machines de l’Icyp.

Et lire le journal.

Un tueur avec sa tête pleine d’eau avait fait de son camion un abattoir.

*

La paix aux vivants et aux morts innocents. La malemort aux assassins.

*

…e la nave va…

 

Également publié dans Billet Express | Mots-clefs : , , , | 2717 commentaires

Le temps qu’il fait

Népal de l'Ouest 1990 - Illustration © Cyprien Luraghi - ICYP 2016

*

autour d’un feu en bois d’arbre ou d’une table de la même essence
c’est de saison
c’est tout le temps la saison
à croire qu’il n’y en a plus
comme la jeunesse
quand il n’y en a plus il y en a encore
au fond, mine de rien
en grattant bien
petit, grand : tout le temps
en même temps
au chaud, à l’abri, ensemble
le ventre plein
on sait où on va
loin
vers l’été dehors
e la nave va

*

Publié dans Tout court | Mots-clefs : , , , , , , , | 7544 commentaires
Aller à la barre d’outils