In vitro veritas

Illustration © Cyprien Luraghi 2017 - ICYP

De nos jours, tout est soumis à condition et réduit à celle de charcuterie sous atmosphère dite conditionnée, bien alignée dans les rayons. Un vrai plaisir des yeux, mais pas touche sinon gare ta couenne. De nos jours tout le monde a tout le monde à l’œil et ça rigole pas. Grâces en soient rendues à cette invention géniale qu’est l’internet. Pas un poil rebelle ne dépasse du bocal. Attention au moindre faux pas qui pourrait t’éjecter du moule. Du nid. Le but du je(u) est de rester confiné, conformiste et de recopier ce que les voisins font. C’est pas nouveau, seule l’échelle a changé. Ce qui autrefois se pratiquait entre commères dans les petits quartiers, se passe aujourd’hui à l’échelle planétaire. Où que tu ailles, tout est pareil. Le décor change en fonction du lieu, c’est tout. Le monde est une photocopieuse à la con. Les Mongols font pareil que les Papous et les Alsaciens, voire les Catalans. Tout le monde a les mêmes mœurs, les mêmes us, des coutumes identiques. Pas encore tout à fait mais c’est en bonne voie. L’eau qu’on boit provient de différentes sources. Les octets du réseau qu’on fréquente coulent de source unique. 

Heureusement, l’Icyp ne navigue pas sur Internet mais fend les flots de l’océan Octétique, ce qui est très différent. Un réseau social quantique, en quelque sorte, voire touticouantique. Car icy, Touti et Couanti se frottent le lard gaiement, tout comme Don Camillo et Peppone[1] . Le surmoi gauchiste hirsute[2] fait fi des bocaux, des bulles et des hautes sphères. Il se fout de la poire des évangélistes glabres, intriquant ses tentacules capillaires jusques au cœur de la tristouillerie la plus tristouille, ourdissant des plans velus auprès desquels le célèbre Grand Remplacement tant choyé par les paranos et autres gniasses complotistes, n’est que pipi de chat. 

Le XXIème siècle sera in vitro ou ne sera pas ! We shall overcome[3] ! Hugh ! Olé ! E la nave va !

  1. Ou Hulk (gros con de droite) et Homère (petit con de gauche) icy-même. []
  2. Lequel est rigoureusement increvable et tout aussi inextinguible que la flamme du soldat inconnu. []
  3. Some day comme le chantait Pete Seeger []
Cet article a été publié dans Déconnologie, Spectacle, Trouducologie avec les mots-clefs : , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.
  • Il faut être inscrit et connecté pour accéder au système de commentaires et aux parties privées de l'Icyp.

Aller à la barre d’outils