Archives par mois : août 2013

Triangle Gore

mong-maw-tea-plantation-3-eulche-1200px-2

 

Jusque vers 2008 c’était le royaume du pavot.
Pas le gentil coquelicot que l’on trouve dans nos campagnes, non.

Le méchant.

 

Le Papaver Somniferum, plus connu sous le nom d’Opium Poppy.
Celui que le Monde Libre voue au gémonies.
Mais dont la production explose dès que ses armées, au Monde Libre, foule les terres du Pavot.

Et puis un jour, vers 2005, surement parce que cette production là tombait dans les mauvaises poches, on a envoyé les Nations Unies.
UNODC ça s’appelle. United Nations Office on Drugs and Crime.
Bien qu’ayant un siège à Vienne, on sent bien l’influence derrière un nom pareil.
Et l’UNODC, ils ont eu une idée fantastique : et si on remplaçait le pavot par du Caoutchouc et du Thé ?
Et ils ont financé tout ça.
Auprès de qui ? ben des autorités pardi.
Parce que c’est quand même plus facile.
Et puis cultiver le caoutchouc et le thé ça demande des structures, de plus grandes surfaces.
Pas un truc qu’un petit paysan peut faire.

 

Depuis ?

Officiellement il n’y a plus de culture de pavot.
Bon, suffit de pas aller bien loin en dehors de cette zone pour en trouver, hein.
Pis le Thé et le Caoutchouc ça rapporte beaucoup plus.
À ceux qui ont déjà les poches pleines.

Les autres ?

Ils sont devenus encore plus dépendants de leurs maîtres.

Qui se sont reconvertis et sont passés maîtres dans l’art, outre de faire la guerre, de produire toutes les saloperies chimiques qui inondent l’Asie, et un peu plus loin.
C’est que le Triangle d’Or, c’est peut-être surfait à première vue aujourd’hui, mais personne n’a vraiment envie d’en changer le nom.

 

E la nave va…

Publié dans Pilotique | Mots-clefs : , , , , , , | 944 commentaires

les bandes passantes

Illustration © Pierre Auclerc 2013

 

L’Icyp tient autant de la ruche que d’une station de radio pirate. Son monde essaime à toute saison, porté par la bonne fréquence dans un fracas d’élytres. Petit monde avide de rapt amoureux, de butin subreptice et fondant zonzonnant droit sur le champ mondial. Qui au retour fait son miel des nouvelles hallucinantes du grand dédale. 

L’Icyp est un bunker sous marin abyssal, aussi. De la surface son périscope et l’antenne émergent seulement, captant au lointain, perçant brume et brouillage, se faufilant vaillamment entre parasites et bruit blanc général. 

L’Icyp fait son oracle du champ du monde en joyeux et doctes conciliabules. 

L’Icyp n’est pas le spectacle qu’il observe.

 

E la nave va…

 

Publié dans Éditorial, Spectacle | Mots-clefs : , , | 969 commentaires

dérisoire territoire

Illustration © Annie et Cyprien Luraghi 2013

vains mots

pas plus

pour dire

on est

antennes au vent

suspendus

face aux biomormons de gauche

et aux fafs

 

e la nave va

Publié dans Déconnologie, Pilotique, Tout court | Mots-clefs : , , , , , , , | 3078 commentaires
Aller à la barre d’outils