Archives par mois : août 2006

Carrefour des dinosaures

© Cyp Luraghi - Bhopal, Inde 1998

Une seule ville au monde en a un.

Pourtant, les dinosaures, quoi…

 

Publié dans Inde, Tout court | 34 commentaires

Carrefour des écrivains

© Cyp Luraghi - Bhopal, Inde 1998

 

Une seule ville au monde en a un.

Pourtant, les écrivains, quoi…

 

Publié dans Inde, Tout court | 22 commentaires

Drôle de coco

 

J’ai toujours été communiste dans l’âme.
Dans le fond aussi, je suis un Rouge.
C’est vachement mieux que le fascisme :
Le communisme, c’est la politique du rêve,
Ça n’a jamais existé, alors on peut l’imaginer.
Ça nous crouicrouite dans l’estomac
Comme l’odeur d’un bon poulet.
Que le fascisme, c’est une tout autre histoire :
Là, non merci, on a déjà goûté : c’est dégueulasse.
Même chez les fachos, y a des cocos.
Dans le chili, et au Chili aussi. Con carne.
Et les cocos fachos ? Ben ils sont proids…

 

Publié dans Pilotique | Mots-clefs : | 30 commentaires

Monsieur Ah bon…

© Cyprien Luraghi - 1979

 

Il n’avait qu’un seul défaut : il conduisait comme un pied. On le reconnaît à trois choses : Sa façon de serrer la main et de se mettre très près, face à vous. Dans les yeux. Sa manière de dire : Ah bon. Avec le Ah qui remonte à la fin, et le bon qui tombe et traînaille un tout petit peu. Sa gentillesse unique au monde. Ça nous change bien des affreux jojos de l’étage en dessous. L’homme aux quatre carnets d’adresses a été longtemps mon plus cher ami. Là, il dort entre Paris et Lausanne. On a bien failli se viander deux fois, cette nuit-là. Je ne sais pas ce qu’il devient depuis trois lustres, mais je ne me fais pas de mouron. Il y a un rapport entre ce que j’écris maintenant et la discussion que j’ai eu chez IDC aujourd’hui…

© Cyprien Luraghi - 1979

© Cyprien Luraghi - 1979

 

 

 

Publié dans Humain | Mots-clefs : , , , , | 24 commentaires

Trollogie

© Cyprien Luraghi - collection personnelle.

Aleister Crowley, troll noir

© Cyprien Luraghi - collection personnelle.

Georges Gurdjieff, psychopathe

© D. W. – 1977 – avec autorisation de l’auteur – collec perso

 

Mon copain Nonihil, comme tant d’autres, est victime sur ses blogs d’un assaut de trolls déchaînés.

Tout a commencé par l’apparition de bouses textuelles émises par un trou du cul signant gmc.

Ce sale type a pour habitude de conchier les blogs tiers afin tout à la fois de se faire mousser, et de susciter une polémique -qui n’a pas lieu d’être- sur sa prose lourdingue.

Dans sa foulée évoluent une troupe laide de vicieux planqués derrière des pseudonymes ronflants.

Bref, la trollogie se porte bien, de nos jours.

J’ai donc décidé, en grand Kondukator, de ne pas me laisser emmerder par de tels connards, et je me ferais un plaisir de faire ce que bon me semblera de leurs chiures.

Ce blog N’EST PAS démocratique, loin s’en faut. Et il ne le sera jamais.

Les derniers temps, sur mon vieux site, j’avais boulonné les écoutilles en me faisant la réflexion que le Net était autiste, en fin de compte… et, plus exactement, un reflet de notre monde : chacun pour sa gueule et je te la bouffe si je peux. Une horreur, donc, puisque je suis aux antipodes de cette non-pensée.

Et tous ces boutonneux mentaux drapés dans leur Nietzsche mal digéré, leur Gurdjieff de pacotille et leurs écrits sacrés accommodés à leur sauce aux grumeaux… hé bien je leur dis merde.

 

*

*           *

Bon ben c’est pas tout ça, mais Drukpa Kunley, c’est mieux :

Amasser des connaissances tout en ignorant la méditation sur la nature de l’esprit, n’est-ce pas se laisser mourir de faim alors que le garde-manger est plein ? Vêtu d’habits grossiers et inconfortables, quel bonheur espère gagner l’ascète en souffrant un froid d’enfer dans sa vie? Lorsque l’on est incapable de méditer spontanément, que peut-on attendre d’un effort violent de la pensée? Si une perspective lumineuse n’est pas ouverte par sa propre intuition, que peut rapporter une quête systématique?
Extrait de « Le fou divin », éd. Albin Michel, coll. Spiritualités vivantes  
Publié dans Trollogie | Mots-clefs : , , , , , , , , , | 18 commentaires
Aller à la barre d’outils